Archivé — Lancement d'une nouvelle agence pour le développement économique du sud de l'Ontario

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Pour diffusion immédiate
Le 13 août 2009

Le Premier ministre Stephen Harper a officiellement lancé aujourd'hui l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario (FedDev Ontario), dernière étape en vue de concrétiser un engagement clé pris par le gouvernement Harper aux termes du Plan d'action économique du Canada.

« La récession mondiale présente des défis dans toutes les régions du pays, y compris le sud de l'Ontario, a déclaré le Premier ministre. C'est une région qui a ses besoins propres et sa population mérite des programmes économiques adaptés à ses priorités.  La FedDev Ontario est un autre outil au moyen duquel les travailleurs et les entreprises de la région obtiendront les ressources dont ils ont besoin. »

Le gouvernement Harper investit déjà dans la région, notamment dans le cadre d'un partenariat avec la province en vue d'élargir l'autoroute 8, une voie de communication essentielle. La construction est en cours et crée déjà des emplois et des débouchés dans la région. Lorsque les travaux seront terminés, l'autoroute facilitera les déplacements et les rendra plus sûrs et plus rapides. 

Le Premier ministre a également annoncé son intention de confier la responsabilité de l'Agence au ministre d'État (Sciences et Technologie) Gary Goodyear, et la nomination de B.A. (Bruce) Archibald au poste de président de celle-ci.  Au cours des prochaines semaines, le ministre d'État Goodyear effectuera une grande tournée du Sud de l'Ontario et s'adressera à des travailleurs, représentants d'entreprises et leaders communautaires.

« Je me réjouis à la perspective de collaborer avec les leaders provinciaux et municipaux, les représentants d'entreprises et d'organisations à but non lucratif, ceux des universités et des collèges de la région dynamique et diversifiée du Sud de l'Ontario, a déclaré le ministre Goodyear. Nous partageons un but – que la région attire et conserve les emplois de l'avenir. »

L'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario est le cinquième organisme de développement régional du Canada. Un sixième est prévu pour le Nord.

FedDev Ontario soutiendra les restructurations, le développement des collectivités et des entreprises, l'innovation et les initiatives de commercialisation, ainsi que d'autres mesures susceptibles de promouvoir la diversification économique. Elle mettra à profit les investissements considérables déjà effectués dans le cadre du Plan d'action économique du Canada.


Note d'information

PLAN D'ACTION ÉCONOMIQUE DU CANADA

NOUVEL ORGANISME DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POUR LE SUD DE L'ONTARIO

AU SUJET DE L'AGENCE FÉDÉRALE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE POUR LE SUD DE L'ONTARIO

Aux termes du Plan d'action économique du Canada, le gouvernement Harper s'est engagé à prendre des mesures de relance à court terme pour les collectivités durement touchées par la récession, tout en offrant un financement à long terme destiné à promouvoir la croissance économique, la création d'emplois et l'innovation. Ainsi, le budget de 2009 prévoit un milliard de dollars sur cinq ans pour un nouvel organisme de développement régional dans le sud de l'Ontario.

Le Premier ministre Stephen Harper a officiellement lancé l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario (FedDev Ontario) le 13 août 2009. Le nouvel organisme est chargé d'exécuter les programmes de développement économique du gouvernement fédéral, programmes qui seront adaptés aux priorités particulières des travailleurs, des entreprises et des collectivités du sud de l'Ontario.

Le Premier ministre a annoncé son intention de faire assumer la responsabilité de l'Agence par le ministre d'État aux Sciences et à la Technologie Gary Goodyear et a annoncé en outre que B.A. (Bruce) Archibald en sera le premier président. Tout au long de l'automne, il devrait y avoir d'autres annonces sur le personnel et l'adresse des bureaux de district.

Au cours de sa première année d'activités, FedDev Ontario mettra l'accent sur la mise en œuvre des programmes de développement économique. Elle évaluera les priorités et possibilités immédiates, qu'elle intégrera ensuite aux grandes initiatives prévues lorsqu'elle sera pleinement fonctionnelle. 

FedDev Ontario et Industrie Canada collaboreront avec les intervenants de la collectivité pour déterminer et appuyer les projets utiles pour relever les défis économiques actuels. 

L'Agence utilisera d'abord les programmes et partenariats actuels pour accélérer l'offre de crédits. Des sommes seront ainsi immédiatement dégagées au profit des collectivités et entreprises du sud de l'Ontario.

Au cours de la première année, le financement sera d'environ 206 millions de dollars, dont les frais d'exploitation, qui seront essentiellement utilisés dans trois secteurs prioritaires : le développement économique, la diversification et le développement des collectivités.

Le Programme de développement du Sud de l'Ontario a été mis sur pied pour promouvoir le développement et la diversification économiques, et la création d'emplois. À titre de programme de base, il recevra un financement de près de 100 millions de dollars en 2009-2010

FedDev Ontario aidera les collectivités du sud de l'Ontario à diversifier leur économie, en l'axant davantage sur les produits et services à valeur ajoutée et à base technologique. Elle offrira aux partenaires de la région les outils dont ils ont besoin pour mettre leurs atouts en valeur, en préparant ainsi la région à prospérer dans une économie fondée sur le savoir. 

PROGRAMMES QUI SERONT ADMINISTRÉS PAR FEDDEV ONTARIO

Les programmes du sud de l'Ontario qui seront administrés par FedDev Ontario ou de concert avec elle sont notamment les suivants :

Fonds d'adaptation des collectivités de l'Ontario

Le Fonds d'adaptation des collectivités (FAC) est une mesure de relance économique à court terme destinée à aider les collectivités touchées par la récession mondiale. Dans le cadre du Plan d'action économique du Canada, le Fonds servira à appuyer les projets qui créent et maintiennent des emplois dans les collectivités et leurs environs qui ont été les plus gravement touchés par le ralentissement économique.

Le financement est offert pour les projets admissibles qui peuvent être terminés d'ici le 31 mars 2010. FedDev Ontario acceptera les demandes de financement pour 2010-2011 plus tard au cours de l'année. 

Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches

Le Programme d'aide à la recherche industrielle du Conseil national de recherches (PARI-CNRC) stimule la création de richesses par l'innovation technologique. Il permet d'offrir une aide financière et technique aux petites et moyennes entreprises en ciblant celles qui sont engagées dans les activités suivantes : recherche, développement, adaptation, et adoption ou commercialisation de produits, services ou procédés novateurs.

Le PARI dispose déjà d'un financement de 67,3 millions de dollars et recevra un montant supplémentaire de 27,5 millions de dollars pour mettre sur pied des capacités novatrices dans les petites et moyennes entreprises.   

Programme de développement des collectivités

En 2009-2010, le Programme de développement des collectivités en Ontario recevra un montant supplémentaire de 30 millions de dollars du Fonds d'adaptation des collectivités. Ce programme aide les collectivités rurales et du Nord à renforcer et à diversifier leur économie. Il joue aussi un rôle important pour le développement économique des Autochtones. 

Le Programme est mis en œuvre par les Sociétés d'aide au développement des collectivités (SADC) implantées dans toute la province, dont 37 dans le sud rural de l'Ontario. Les petites et moyennes entreprises, de même que les organisations à but non lucratif reçoivent un financement remboursable et d'importants services de soutien.

Banque de développement du Canada

La Banque de développement du Canada (BDC) investira un total de 50 millions de dollars dans la région, par le truchement de sociétés de capital risque et de ses propres programmes. Ces fonds contribueront à développer une industrie de capital de risque durable et hautement performante dans la région.


L'honorable Gary Goodyear
Ministre d'État (Sciences et Technologie) (FedDev Ontario)

Gary Goodyear a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2004, puis a été réélu en 2006 et en 2008. Le 30 octobre 2008, le premier ministre Stephen Harper l'a nommé ministre d'État (Sciences et Technologie). Avant d'entrer en politique fédérale, M. Goodyear était chiropraticien. Il a aussi été conseiller auprès de sociétés de placement dans le secteur biomédical.

M. Goodyear a été directeur des relations publiques et président du Collège chiropratique des sciences et des sports à Toronto. Il a également enseigné au Canadian Memorial Chiropractic College et à l'Université de Waterloo. Coauteur de l'ouvrage Practice Guidelines, M. Goodyear a été l'un des concepteurs d'un programme de bourses d'études supérieures de trois ans dans le domaine des sports. Il a de plus travaillé auprès de nombreux athlètes, tant professionnels qu'amateurs, et a été président des services médicaux aux Jeux olympiques spéciaux de l'Ontario.

M. Goodyear a étudié à l'Université de Waterloo où il s'est spécialisé en kinésiologie et en psychologie avant d'obtenir son diplôme du Canadian Memorial Chiropractic College. Pendant ses études, il a travaillé comme empaqueteur de viande, ouvrier et concierge.

Originaire de Cambridge, en Ontario, il est marié à Valerie et ils ont deux enfants. Dans ses temps libres, il pratique la plongée sous-marine, s'adonne à l'écriture et procède à la remise à neuf de motocyclettes.


L'honorable Gary Goodyear
Ministre d'État (Sciences et Technologie) (FedDev Ontario)

Gary Goodyear a été élu pour la première fois à la Chambre des communes en 2004, puis a été réélu en 2006 et en 2008. Le 30 octobre 2008, le premier ministre Stephen Harper l'a nommé ministre d'État (Sciences et Technologie). Avant d'entrer en politique fédérale, M. Goodyear était chiropraticien. Il a aussi été conseiller auprès de sociétés de placement dans le secteur biomédical.

M. Goodyear a été directeur des relations publiques et président du Collège chiropratique des sciences et des sports à Toronto. Il a également enseigné au Canadian Memorial Chiropractic College et à l'Université de Waterloo. Coauteur de l'ouvrage Practice Guidelines, M. Goodyear a été l'un des concepteurs d'un programme de bourses d'études supérieures de trois ans dans le domaine des sports. Il a de plus travaillé auprès de nombreux athlètes, tant professionnels qu'amateurs, et a été président des services médicaux aux Jeux olympiques spéciaux de l'Ontario.

M. Goodyear a étudié à l'Université de Waterloo où il s'est spécialisé en kinésiologie et en psychologie avant d'obtenir son diplôme du Canadian Memorial Chiropractic College. Pendant ses études, il a travaillé comme empaqueteur de viande, ouvrier et concierge.

Originaire de Cambridge, en Ontario, il est marié à Valerie et ils ont deux enfants. Dans ses temps libres, il pratique la plongée sous-marine, s'adonne à l'écriture et procède à la remise à neuf de motocyclettes.


B.A. (BRUCE) ARCHIBALD

ÉTUDES 

Doctorat en toxicologie environnementale (avec distinction), Université de Guelph
Maîtrise en science avec spécialisation en physiologie/biochimie, Université de Guelph
Baccalauréat en science avec spécialisation en agriculture (avec mention), Université de Guelph

EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE

Depuis 2009
Sous-ministre, ministère du Développement économique et du Commerce, Gouvernement de l'Ontario

2008 - 2009
Sous-ministre, ministère du Commerce international et de l'Investissement, Gouvernement de l'Ontario

2005 - 2008
Sous-ministre, ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Gouvernement de l'Ontario

2003 - 2005
Sous-ministre adjoint, Recherche, Agriculture et Agroalimentaire Canada

2000 - 2003
Sous-ministre adjoint, Division des politiques et du financement agricole, ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, Gouvernement de l'Ontario

1998 - 2000
Sous-ministre adjoint, Division de la science et de la technologie, ministère de l'Énergie, de la Science et de la Technologie, Gouvernement de l'Ontario

1996 - 1998
Directeur, Division des services de laboratoire, et professeur agrégé, Faculté de biologie environnementale, Université de Guelph

1996
Adjoint de direction intérimaire auprès du sous-ministre, ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Gouvernement de l'Ontario

1995 - 1996
Directeur, Technologie des productions végétales et région de l'Ouest, Division agricole, ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Gouvernement de l'Ontario

1995
Directeur par intérim, Institut de recherche horticole de l'Ontario, ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Gouvernement de l'Ontario

1993 - 1995
Gestionnaire, Programmes de protection de l'environnement et des végétaux, Direction générale des services de laboratoire, ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales, Gouvernement de l'Ontario


Note d'information

AUTOROUTE 8 — AMÉLIORER L'INFRASTRUCTURE AUTOROUTIÈRE ET CRÉER DES EMPLOIS DANS LE SUD DE L'ONTARIO

Les investissements dans les infrastructures stimulent la croissance économique, créent des emplois, et dynamisent les collectivités en améliorant le niveau de vie des citoyens ontariens.

Le 15 juin 2009, les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont annoncé un financement pour améliorer la route 8 près de Kitchener dans le sud de l'Ontario. Il s'agit d'un projet à financer en priorité aux termes du Plan d'action économique du gouvernement du Canada pour 2009 et du budget du gouvernement de l'Ontario pour la même année.

Le coût total du projet est estimé à 70 millions de dollars. Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont réservé chacun jusqu'à 50 % du total des coûts admissibles, pour une contribution maximale de 35 millions de dollars chacun.

Cet investissement concerne la phase finale d'amélioration de la route 8 entre la route 7/8 (promenade Conestoga) et la route 401. La première phase touchait une étendue de 6 km de la route 8, y compris l'ajout de nouvelles voies, le jumelage du pont enjambant la rivière Grand, le resurfaçage de la route et la construction de voies d'autobus en direction nord et sud, de la rivière Grand jusqu'à la promenade Sportsworld. 

  • Partager
Date de modification :