Archivé — Le Plan d’action économique du Canada investit dans le secteur manufacturier et aux travailleurs du Sud de l’Ontario

Informations archivées

Les informations archivées sont fournies aux fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elles ne sont pas assujetties aux normes Web du gouvernement du Canada et n'ont pas été modifiées ou mises à jour depuis leur archivage. Pour obtenir ces informations dans un autre format, veuillez communiquez avec nous.

Le Plan d'action économique du Canada investit dans le secteur manufacturier et aux travailleurs du Sud de l'Ontario

De gauche à droite : Stephen Woodworth, député de Kitchener Centre, Jill Birch, vice-présidente du développement des affaires au Collège Sheridan, l'honorable Gary Goodyear, ministre d'État responsable de l'Agence fédérale de développement économique du Sud de l'Ontario (FedDev Ontario) et Michael Sherrard, président de la fondation Yves Landry, célèbrent une contribution de 12 million de dollars à la fondation Yves Landry. Source: J.P. Moczulski, The Canadian Press Images.

Pour diffusion immédiate
Le 30 novembre 2009

BRAMPTON (Ontario) — Les petites et moyennes entreprises manufacturières novatrices bénéficieront d'une nouvelle initiative visant à offrir aux travailleurs du Sud de l'Ontario des possibilités de formation technologique de pointe et de perfectionnement professionnel. L'honorable Gary Goodyear, ministre d'État responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario, a annoncé aujourd'hui un investissement de 12 millions de dollars consenti à l'Initiative AIME (Achieving Innovation and Manufacturing Excellence) de la Fondation Yves Landry. Il a fait cette annonce au Sheridan Institute of Technology and Advanced Learning.

«   Notre gouvernement passe sans tarder à l'action pour stimuler l'économie, créer des emplois et venir en aide à la population et aux industries du Sud de l'Ontario, a déclaré le ministre Goodyear. Cet investissement permettra aux travailleurs d'acquérir les compétences spécialisées dont ils ont besoin afin que les entreprises manufacturières puissent innover. "

Dans le cadre de l'Initiative AIME, la Fondation Yves Landry financera jusqu'à 75 p. 100 du total des coûts admissibles d'un projet, à concurrence d'un maximum de 50 000 $. Font partie des projets de perfectionnement admissibles l'acquisition de nouvelles compétences en génie, une formation sur l'utilisation de logiciels, de matériel ou d'outils nouveaux nécessaires pour innover, des activités de perfectionnement professionnel en vue de tirer parti de nouvelles technologies ou méthodes de production ou de nouveaux procédés ou procédures permettant d'accroître la compétitivité.

En accélérant la commercialisation, en attirant des gens de talent de calibre mondial et en les incitant à demeurer au pays, en favorisant le développement et la croissance d'entreprises nouvelles et en place en Ontario et en créant des emplois à la fine pointe de la technologie, ces fonds bénéficiera grandement aux petites et moyennes entreprises manufacturières du Sud de l'Ontario.

 «  Nous sommes ravis de collaborer avec le gouvernement du Canada à cet important projet de partenariat, a affirmé Michael Sherrard, président de la Fondation Yves Landry. Il s'agit d'un financement d'une importance cruciale, qui contribuera à promouvoir et à stimuler l'innovation au sein du secteur manufacturier, ainsi que l'adoption de nouvelles technologies dans le Sud de l'Ontario. Nous sommes reconnaissants envers le gouvernement fédéral, pour son engagement et sa vision extraordinaires. "

Pour obtenir de plus amples informations au sujet de l'Initiative AIME, veuillez consulter la fiche d'information.

Cet investissement est consenti à l'issue du premier processus d'appel de demandes de financement, lequel prévoit des contributions de 55 millions de dollars dans le cadre du Programme de développement du Sud de l'Ontario (PDSO) et est ouvert jusqu'au 1er décembre 2009.

Le Programme de développement du Sud de l'Ontario a été établi pour promouvoir le développement économique, la diversification de l'économie, la création d'emplois et les collectivités durables dans le Sud de l'Ontario. Le PDSO fait partie d'une série d'initiatives lancées dans le cadre du Plan d'action économique du Canada pour contrer les effets à court terme du ralentissement économique sur les collectivités canadiennes tout en les préparant à une croissance à long terme. Le financement global affecté au PDSO en 2009–2010 s'élève à 100 millions de dollars.

Pour obtenir des renseignements sur le PDSO ainsi que des précisions concernant les processus d'appel des demandes, veuillez visiter notre site Web. Pour en savoir davantage au sujet du Plan d'action économique du Canada, visitez www.plandaction.gc.ca.

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Gary Toft, Directeur des communications, Cabinet de l'honorable Gary Goodyear, 613-943-7599

Relations avec les médias, Industrie Canada, 613-943-2505

  • Partager
Date de modification :