Le ministre Goodyear souligne l'accord commercial historique entre le Canada et l'Union Européenne à son passage à Kitchener

Pour diffusion immédiate
Le 31 octobre 2013

Kitchener (Ontario) — L'honorable Gary Goodyear, ministre d'État responsable de l'Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l'Ontario (FedDev Ontario), a exposé en grandes lignes les avantages qu'offre l'Accord économique et commercial global (AECG) aux travailleurs et aux familles du Canada, lors d'un discours adressé à l'entreprise Miovision Technologies Inc.

« Notre gouvernement s'est engagé à aider nos entreprises, nos travailleurs et nos organismes de recherche à faire fond sur le potentiel qui existe dans nos collectivités et nos régions en augmentant la productivité, en entraînant une plus grande production économique, en appuyant les entreprises de pointe axées sur l'innovation et, bien sûr, en créant des emplois et en assurant la croissance et la prospérité à long terme dans le Sud de l'Ontario, a déclaré le ministre Goodyear. Ces mesures augmenteront également l'attrait du Canada en tant que destination pour les investisseurs et les fabricants, ce qui permettra de créer des emplois et des possibilités pour tous les Canadiens. »

À cette fin, le 18 octobre 2013, le premier ministre Stephen Harper a annoncé que le Canada et l'Union européenne (UE) étaient parvenus à une entente de principe relative à l'AECG, qui permettra de resserrer nettement les liens commerciaux entre les deux partenaires, ainsi que de créer des emplois et d'assurer la croissance économique et la prospérité à long terme.

Cet accord fournira au Canada un accès préférentiel au marché de plus de 500 millions de consommateurs de l'UE et à son activité économique de 17 billions de dollars par année. En fait, une étude menée conjointement avec l'UE, qui préconisait le début des négociations, avait comme conclusion qu'un accord pourrait augmenter le revenu du Canada de 12 milliards de dollars par année et le commerce bilatéral, de 20 %. Cela équivaut à la création de près de 80 000 nouveaux emplois ou à l'augmentation du revenu annuel moyen d'une famille canadienne de 1 000 $.

L'industrie canadienne des technologies de l'information et des télécommunications (TIC) compte des chefs de file dans tous les secteurs, y compris dans les secteurs de la fabrication de l'équipement de télécommunication, du développement et des services de logiciels, des médias numériques, du Web et de la microélectronique. Ce secteur, qui se compose principalement de petites entreprises, a contribué pour 8,3 milliards de dollars au PIB du Canada en 2012, alors qu'il employait environ 86 500 Canadiens.

La valeur des exportations canadiennes de produits des TIC vers l'UE était en moyenne de 1,7 milliard de dollars par année entre 2010 et 2012. Ces exportations étaient visées par un tarif moyen de 1 %, les tarifs pouvant aller jusqu'à 14 % dans le cas de certains produits.

Dès son entrée en vigueur, l'AECG éliminera immédiatement tous les tarifs existants de l'UE sur les produits de TIC, dont les pièces d'équipement de signalisation visuelle (comparativement à 2,2 %) et les câbles de fibre optique (comparativement à 2,9 %). Compte tenu de ses grappes diversifiées du secteur des logiciels, du sans-fil et des médias numériques qui se retrouvent dans presque toutes les régions du Canada – de la Colombie-Britannique à Terre-Neuve-et-Labrador – l'industrie des TIC, ses entreprises innovatrices et ses travailleurs du savoir partout au Canada profiteront du nouvel accès au marché obtenu grâce à l'AECG.

En 2011, Miovision Technologies Inc. (Miovision) a reçu une contribution remboursable de 922 500 $ de l'initiative Investir dans l'innovation des entreprises de FedDev Ontario dans le but d'appuyer le développement et la mise à l'essai d'une nouvelle gamme de produits destinés à accroître l'efficacité des feux de signalisation du réseau routier d'une municipalité donnée. L'investissement de l'Agence a incité Investco Private Equity Fund III et les membres du Golden Triangle Angel Network à investir 1 845 000 $ de leurs propres fonds.

Miovision est une entreprise de création de solutions intelligentes de produits et de services dont le but est de contribuer à réduire la congestion dans la circulation, à atténuer les incidences de la circulation sur l'environnement et à améliorer la sécurité générale des réseaux routiers. Depuis février 2011, l'entreprise a doublé son effectif, qui est passé à 81 employés à Kitchener (Ontario) et à 9 employés à Cologne (Allemagne), elle a augmenté sa base de clients de 38 % et recruté des clients dans huit nouveaux pays, ce qui a étendu sa portée mondiale à 45 pays sur cinq continents.

La compagnie pourrait tirer profit de l'AECG en raison de l'élimination immédiate de tous les tarifs existants de l'UE sur la nouvelle gamme d'équipements de signalisation améliorés. Miovision pourrait également tirer un profit considérable de l'exposition accrue aux processus d'approvisionnement gouvernementaux de l'UE et de l'accès immédiat au marché de l'UE.

« Miovision et bon nombre d'autres compagnies pourraient tirer profit de l'AECG grâce à une augmentation du commerce et des occasions d'affaires et à l'élimination des barrières non tarifaires au commerce, disait Kurtis McBride, président et directeur général de Miovision Technologies Inc.

Depuis sa création, en 2009, FedDev Ontario a réalisé des progrès considérables dans le domaine de la création d'emplois et de la croissance économique. Pour assurer la prospérité continue du Sud de l'Ontario, nos entreprises et nos travailleurs doivent faire preuve d'innovation et de productivité et s'efforcer d'accéder à de nouveaux marchés.

Dans son Plan d'action économique 2013, le gouvernement du Canada a démontré son engagement continu à l'égard des travailleurs, des familles et des collectivités du Sud de l'Ontario en renouvelant le mandat de FedDev Ontario, y compris en accordant un nouveau financement de 920 millions de dollars sur cinq ans à l'Agence. Ce montant comprend 200 millions de dollars pour un nouveau fonds de fabrication de pointe en Ontario, à compter du 1er avril 2014.

FedDev Ontario continuera également de promouvoir le développement commercial, la création d'emplois et l'autonomie des collectivités dans les régions rurales de l'Est de l'Ontario en prolongeant le Programme de développement de l'Est de l'Ontario pour cinq autres années.

L'Agence continuera de se faire la championne de la région en soutenant le développement d'une économie du Sud de l'Ontario prospère et concurrentielle à l'échelle mondiale.

Des renseignements sur les nouveaux programmes seront affichés dans le site Web de l'Agence à www.FedDevOntario.gc.ca à mesure qu'ils seront disponibles; les intervenants sont donc invités à le visiter régulièrement.

– 30 –

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Stéphanie Thomas
Directrice des communications
Cabinet de l'honorable Gary Goodyear
613-943-7599

Relations avec les médias
FedDev Ontario
416-954-6652
FedDevMedia@FedDevOntario.gc.ca