Le programme de recherche sur la technologie de culture en serre de Vineland cultive des pistes de réflexion positives

Bénéficiaire : Vineland Research and Innovation Centre
Région : Vineland Station, en Ontario
Programmes : Fonds d’adaptation des collectivités; Initiative pour la prospérité; Investir dans les partenariats de commercialisation
Financement total alloué : 9,15 millions de dollars

La technologie innovatrice de culture en serre de Vineland apporte aux producteurs une méthode rentable et efficiente pour la cueillette et l’emballage des aliments.
La technologie innovatrice de culture en serre de Vineland apporte aux producteurs une méthode rentable et efficiente pour la cueillette et l’emballage des aliments.

La météo a toujours été la grande inconnue quand il s’agit de la culture d’aliments. Pourtant, les progrès réalisés récemment dans la technologie de culture en serre ont éliminé les risques liés au climat pour la production d’aliments, ce qui permet aux producteurs de contrôler plus facilement l’environnement de culture. Le Vineland Research and Innovation Centre (Vineland) joue un rôle important dans ce domaine, grâce en partie au soutien offert par plusieurs initiative de financement de FedDev Ontario.

En 2010, le financement de FedDev Ontario a aidé Vineland à restaurer l’historique Lodge Building Centre et à le transformer en un incubateur d’entreprises florissant, grâce au Fonds d’adaptation des collectivités. En 2012, Vineland a établi des partenariats avec des producteurs locaux, des exploitants de serres et des universitaires afin d’élaborer et de commercialiser des solutions d’automatisation pour l’industrie de la culture en serre. En 2016, le Centre de collaboration en technologie de culture de serre nouvellement construit, de Vineland, a reçu un soutien supplémentaire, qui a considérablement contribué aux capacités du secteur de la culture en serre de l’Ontario dans la recherche agro alimentaire ainsi qu’à la production et à l’exportation de produits horticoles.

« Le soutien offert par FedDev Ontario a aidé à renforcer notre capacité en ingénierie et a constitué un élément essentiel de la commercialisation de notre première technologie d’automatisation », a indiqué Jim Brandle, Ph. D., PDG, Vineland Research and Innovation Centre.

Le Centre de collaboration en technologie de culture de serre est la plus importante serre de recherche en horticulture à une échelle précommerciale en Amérique du Nord. Il fournit aux chercheurs en robotique et automatisation l’espace leur permettant de se concentrer sur divers projets d’automatisation, y compris la technologie de plantation de bulbes, les systèmes d’emballage des légumes, la technologie intelligente d’irrigation des serres et les solutions en matière de cueillette pour la culture de précision de champignons. Les nouveaux outils novateurs qu’ils ont conçus spécialement pour la cueillette de champignons ont été élaborés par l’intermédiaire d’un partenariat avec l’industrie, de l’Institut national d’optique (INO) et de l’Université de Guelph. Au moyen de techniques d’automatisation, comme la technologie de vision par ordinateur, ces outils peuvent recueillir des données sur une couche de champignons, à savoir quels champignons doivent être cueillis, ce qui permet un rendement plus efficace.

« Le marché international du champignon est une industrie de plusieurs milliards de dollars qui connaît une croissance spectaculaire chaque année, et l’Ontario se classe au premier rang au Canada en ce qui concerne la valeur de la production, a indiqué M. Brandle. Par conséquent, c’est un domaine de possibilité pour l’introduction de technologies d’automatisation dans l’industrie de la culture du champignon. »

En plus de ces techniques de culture de précision, Vineland a également conçu un système efficace d’emballage des légumes qui lui donne une longueur d’avance sur les autres joueurs de l’industrie.

« Nous avons un processus automatisé qui peut classer, aligner et emballer des concombres de format collation à un taux de 300 plateaux à l’heure, indique M. Brandle. Ce qui est environ deux fois plus vite que la méthode utilisée à l’heure actuelle dans la plupart des serres où l’on cultive des légumes de petite taille. Cela semble une chose simple, mais il s’agit d’un projet palpitant qui fait appel à beaucoup de technologie. »

Avec des projets d’automatisation supplémentaires en chantier, Vineland continue d’avoir une incidence positive sur l’industrie de la culture en serre, ce qui permet de réduire les coûts tout en profitant aux entreprises ontariennes de fabrication et d’automatisation en apportant un plus grand nombre d’emplois pour les travailleurs hautement spécialisés. Des pratiques de croissance durable ne devraient pas être un luxe et Vineland, grâce à sa technologie d’innovation alimentaire, assure que soient disponibles des sources d’aliments suffisantes et abordables pour un plus grand nombre de familles au Canada et à l’étranger.

Restez branchés

Twitter Instagram YouTube Periscope LinkedIn RSS
Le soutien de FedDev Ontario pour notre travail au croisement de l’horticulture et de la fabrication de pointe crée une incidence positive sur les deux secteurs.
Jim Brandle, PDG, Vineland Research and Innovation Centre
Date de modification :