Créer des liens entre le secteur de la biomasse de Sarnia et les entreprises de technologies propres émergentes

Bénéficiaire : Bioindustrial Innovation Canada
Région : Sarnia
Programme : Investir dans la diversification régionale
Financement total accordé : 12 millions de dollars

Les entreprises appuyées par BIC développent des technologies d’origine biologique qui sont propres, vertes et durables.
Les entreprises appuyées par BIC développent des technologies d’origine biologique qui sont propres, vertes et durables.

Si on le construit, ils viendront.

Voilà la philosophie derrière le développement d’une grappe et c’est ce qu’entreprend Bioindustrial Innovation Canada (BIC) pour appuyer une grappe émergeante en produits chimiques biohybrides dans le Sud de l’Ontario. BIC est un organisme à but non lucratif qui commencé ses activités en 2008 en tant qu’accélérateur d’entreprises en chimie durable. L’une des premières initiatives de BIC a été d’évaluer les technologies de conversion de la biomasse (canne de maïs et paille de blé) en sucres afin de produire de l’énergie et des produits chimiques à valeur ajoutée pour les industries commerciales et des biocarburants. Depuis, l’objectif du centre situé à Sarnia-Lambton a été de faire de la province et du Canada des chefs de file reconnus sur la scène internationale dans le domaine des technologies durables.

« Les résidus agricoles et forestiers du Canada offrent une source abondante de matériaux de base durables afin d’appuyer une bioéconomie, ce qui permettrait à notre pays de créer une grappe d’entreprises chimiques à caractère durable, affirme Sandy Marshall, directrice générale de BIC. BIC joue un rôle de chef de file dans le développement de cette grappe ».

Grâce à une contribution de 12 millions de dollars de FedDev Ontario effectuée dans le cadre de l’initiative Investir dans la diversification régionale et à l’appui supplémentaire du ministère de la Recherche, de l’Innovation et des Sciences de l’Ontario, BIC a mis sur pied le programme de l’initiative du centre pour la commercialisation des innovations en chimie durable, en anglais le «Centre for Commercialization of Sustainable Chemistry Innovation (COMM SCI) ». Le CCOMM SCI agit comme carrefour pour la commercialisation des bio-innovations en chimie durable, fournissant aux entreprises l’aide dont elles ont besoin pour développer et mettre sur le marché de nouveaux produits plus rapidement.

« Grâce à ces efforts, nous accélérons la croissance de la grappe des entreprises chimiques hybrides de Sarnia-Lambton, affirme M. Marshall. Nos partenaires recueillent des matières premières durables, comme les produits et les déchets agricoles et forestiers, et transforment ces ressources renouvelables en produits à valeur ajoutée qui seront utilisés pour des applications allant de la construction à la fabrication de pièces automobiles ».

L’un des rôles principaux de BIC est d’être le champion du développement de la grappe et de la chaîne de valeur, ce que BIC réalise en offrant des conseils d’affaires, des services techniques et des investissements en immobilisations stratégiques crucialess aux petites et moyennes entreprises participantes. Les partenaires de BIC comprennent le Western Sarnia-Lambton Research Park, le Lambton College et des organismes de services professionnels régionaux qui se sont engagés à regrouper leurs efforts pour fournir des biens et des services à l’appui de la commercialisation réussie des entreprises en démarrage avec des technologies en chimie vertes, propre et durables.

Grâce à l’appui de FedDev Ontario, BIC a réussi à fournir divers niveaux de conseils et de services en investissements cruciaux à 36 sociétés, ce qui a eu pour effet de créer ou retenir 160 emplois directs au cours des deux dernières années. Fortes de ce soutien, les entreprises ont commercialisé avec succès huit (8) technologies tout en créant plus de dix (10) nouveaux brevets, prototypes et permis. BIC, ainsi que ses partenaires régionaux, a rehaussé la concurrence et a créé une main-d’œuvre qualifiée en améliorant les connaissances et les compétences de plus de 40 membres du personnel hautement qualifiés. BIC a investi plus de trois (3) millions de dollars dans sept (7) entreprises qui ont mobilisé 57 millions de dollars supplémentaires auprès d’autres sources de capitaux.

La société EcoSynthetix située à Burlington est l’une des premières entreprises en démarrage qui ont bénéficié directement des investissements de BIC. La société de produits chimiques renouvelables est spécialisée dans la transformation de biomatériaux en bioproduits à plus forte valeur ajoutée. Ces bioproduits supplantent de façon rentable les produits chimiques synthétiques dans de nombreux marchés de pointe, comme les applications pour les produits de papier couché et des panneaux de bois d’ingénierie. L’entreprise EcoSynthetix est maintenant capable de livrer ces bioproduits à des clients de diverses industries.

Reconnue par la Chambre de commerce du Canada comme étant l’un des principaux champions en ressources du Canada, BIC est un contributeur principal à la transition du Sud de l’Ontario vers une économie à faibles émissions de carbone. Le maire de Sarnia, Mike Bradley, salue aussi le rôle que joue BIC dans la contribution au « bio-carrefour » de la région. « Il est remarquable de voir comment nos travaux dans cette grappe améliorent l’environnement et la santé des familles canadiennes », affirme-t-il.

Les produits chimiques durables sont essentiels à la création de solutions quant aux répercussions du changement climatique, au pic pétrolier, à la sécurité énergétique, à la nécessité de sources d’eau salubre et à l’utilisation de ressources naturelles rares. Enfin, en raison de l’augmentation de la demande internationale pour des produits verts et plus sécuritaires, les efforts de BIC pour susciter un élan vers l’avant sont plus importants que jamais.

Restez branchés

Twitter Instagram YouTube Periscope LinkedIn RSS
En tant que Canadienne extrêmement fière, j’apprécie le rôle que joue FedDev Ontario afin de nous permettre de fournir des conseils et des services en investissements cruciaux à des jeunes entreprises en démarrage qui tente de mettre sur le marché des technologies propres, vertes et durables en Ontario.
Sandy Marshall, directeur administratif de BIC
Date de modification :