Le Centre for Advanced Therapeutic Cell Technologies du CCMR comble l’écart entre la recherche et la commercialisation

Bénéficiaire : le Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice (CCMR)
Région : Toronto
Programme : Fonds de fabrication de pointe
Total des fonds alloués : 20 millions de dollars

Scientifique Danylo Sirskyj au travail au CATCT.
Scientifique Danylo Sirskyj au travail au CATCT.

Face à des maladies incurables qui continuent de mettre la recherche médicale au défi partout dans le monde, le Canada est sur le point d’être un chef de file en médecine régénératrice. Le Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice (CCMR), grâce à sa recherche avancée sur les cellules, découvre comment les thérapies cellulaires peuvent traiter les maladies chroniques et offre des solutions de rechange aux médicaments traditionnels ou aux chirurgies.

Avec l’expertise combinée de GE Healthcare et d’autres partenaires de l’industrie, le CATCT s’efforce de combler l’écart entre la recherche préclinique et la fabrication de thérapies cellulaires et géniques prêtes pour être commercialisées.

Cette approche axée sur l’avenir et la collaboration a déclenché l’investissement de 20 millions de dollars de l’Agence fédérale de développement économique pour le Sud de l’Ontario (FedDev Ontario) dans le CATCT par l’entremise du Fonds de fabrication de pointe, auquel GE Healthcare a versé un montant équivalent, pour construire et exploiter un centre de technologies de pointe axées sur les cellules thérapeutiques (CATCT).

En tant que première installation de développement de thérapies cellulaires au monde, le CATCT positionne Toronto comme un pôle mondial de la médecine régénératrice.

Situé dans la célèbre MaRS Discovery District de Toronto, le CATCT accélère le développement des technologies de fabrication de cellules en offrant une variété de services scientifiques et commerciaux aux entreprises de l’industrie de la biotechnologie. Les scientifiques ont maintenant accès à des ressources précieuses, y compris des bureaux de consultation sur place et un grand laboratoire entièrement équipé.

« En peu de temps, le CATCT a fait des progrès dans l’élimination de certains goulots d’étranglement qui limitent la fabrication à l’échelle commerciale de thérapies cellulaires et géniques, explique le Dr Michael May, président et chef de la direction du CATCT. Nous travaillons à trouver, à élaborer et à adopter des solutions de fabrication de pointe qui profiteront à l’industrie mondiale. »

Depuis que les chercheurs du CATCT (qui possèdent 300 ans d’expérience combinée en thérapie cellulaire et génique) ont déménagé dans l’espace en 2017, l’équipe s’est attaquée à des problèmes de santé à fort impact, comme le cancer et les maladies cardiaques.

Pour garantir que les produits sont fabriqués et contrôlés de façon uniforme, le CATCT s’associe au Réseau universitaire de santé pour construire l’installation de bonnes pratiques de fabrication (BPF). Cette installation, dont l’ouverture est prévue en octobre 2018, aidera le CATCT à fournir des services de transfert de technologie et de développement de procédés plus efficaces pour appuyer la fabrication. L’installation de BPF permettra aux développeurs de produits thérapeutiques de fabriquer leurs produits en Ontario et de les exporter dans le monde entier, de façon sécuritaire et efficace, créant ainsi des possibilités d’emploi de grande valeur pour la région.

« La capacité manufacturière de l’Ontario garantit que les entreprises que nous lançons, que nous élargissons et que nous attirons sont viables en Ontario. Le financement de FedDev Ontario a été essentiel pour intégrer la durabilité à notre stratégie de commercialisation », déclare Dr May.

Au fur et à mesure que la recherche progresse et que les remèdes aux maladies courantes apparaissent à portée de main, les installations comme le CATCT sont plus importantes que jamais.

« Ces efforts créent des emplois bien rémunérés et attirent des investissements importants en Ontario, tout en accélérant le cheminement de nouveaux traitements révolutionnaires pour les patients, déclare le Dr May. C’est un succès à plusieurs niveaux. »

Restez branchés

Twitter Instagram YouTube Periscope LinkedIn RSS
Le financement de FedDev Ontario et notre partenariat avec GE Healthcare ont joué un rôle déterminant dans la mission du CATCT visant à positionner le Canada sur la carte mondiale de la médecine régénératrice.
Dr Michael May, président et chef de la direction, CATCT
Date de modification :