Sélection de la langue

Recherche

Elle lance et compte!

Destinataire : Stathletes Inc.
Région: St. Catharines
Total des fonds alloués : $100,000

Meghan Chayka, cofondatrice et codirectrice générale de Stathletes
Meghan Chayka, cofondatrice et codirectrice générale de Stathletes

Chaque joueur de hockey veut connaître ses statistiques : valeurs de référence, comparaisons, lancés faits, minutes jouées, passes décisives. Les entraîneurs étudient sans cesse les données analytiques pour donner à leur équipe un avantage concurrentiel. Alors que les statistiques et les données continuent d’influencer la prise de décision, le marché de l’analytique sportive est en croissance. Pour Meghan Chayka, cofondatrice et codirectrice générale de Stathletes (en anglais), comprendre ces chiffres est sa passion, et en exploitant la puissance des données massives, elle en a fait son affaire.  

Meghan Chayka, son frère John Chayka (actuellement directeur général des Coyotes de l’Arizona, une équipe professionnelle de hockey) et Neil Lane ont fondé Stathletes en 2010 afin de perturber un système archaïque de collecte de données dans le hockey professionnel. À l’aide d’un logiciel de suivi vidéo breveté, Stathletes regroupe des milliers de mesures de rendement à chaque partie et compile des analyses liées à chaque joueur et à chaque équipe. Ces données d’analyses peuvent fournir une évaluation de base, des comparaisons entre les joueurs, l’appariement des lignes et les tendances de rendement des joueurs et des équipes. Stathletes suit actuellement les données de 22 ligues dans le monde entier et vend des données à un large éventail de clients, y compris la Ligue nationale de hockey (LNH).

Au-delà du développement d’équipe, les données recueillies par le logiciel de Stathlete contribuent à l’appréciation et à la compréhension du jeu par le spectateur. À titre d’exemple, lors des Jeux olympiques de 2018 à Pyeongchang, en Corée, Stathletes a fourni des données pour le tournoi de hockey féminin historique. Ces données ont été utilisées dans le cadre de la couverture des Jeux par la CBC, améliorant la couverture avec des graphiques et des faits quantitatifs afin d’étayer les commentaires.

En tant qu’entreprise spécialisée dans une technologie en pleine croissance, Stathletes acquiert constamment de nouvelles ressources, qu’il s’agisse de capital, de statisticiens, d’ingénieurs et de développeurs de logiciels. Grâce au financement fourni par FedDev Ontario par l’intermédiaire du Fonds pour les femmes en entrepreneuriat, Stathletes a pu accroître la recherche sur le marché dans d’autres ligues européennes, mettre à niveau sa plateforme logicielle avec l’aide de professeurs de l’Université de Waterloo et participer à des événements internationaux de hockey.

Le parcours de Meghan dans une arène largement dominée par les hommes lui a appris qu’on ne peut pas rester les bras croisés. En 2019, elle a été nommée l’une des cinq dirigeants d’entreprise dans le domaine sportif à surveiller (5 to Watch) (en anglais) par le George Brown College et elle a été reconnue en tant que Jeune entrepreneure de l’année (2018) par la Chambre de commerce de l’Ontario (en anglais). Elle est également scientifique des données en résidence au laboratoire d'analyse et de données de gestion TD de la Rotman School of Management.

Restez branchés

Twitter LinkedIn Facebook Instagram YouTube RSS
Depuis que nous avons lancé Stathletes en 2010, notre objectif a été de perturber une industrie désuète tout en développant notre société d’analytique sportive. Grâce à FedDev Ontario et au Fonds pour les femmes en entrepreneuriat, nous avons pu continuer à réinvestir des ressources pour croître à l’échelle internationale.
Meghan Chayka, codirectrice générale, Stathletes
Date de modification :